•  

    Coupes du monde féminine et masculine ont-elles la même Histoire?

    La première coupe du monde de football masculine fut créée en 1930 et eut lieu en Uruguay. Celle ci ce déroule tous les 4 ans et se compose de 32 équipes ( au total 210 participants). Elle fut remportée 5 fois par le Brésil et 2 fois par la France depuis sa création.

    La coupe du monde féminine fut créée en 1991 donc 63 ans après celle des hommes, elle eu lieu en Chine. Celle ci ce compose seulement de 24 équipes; elle fut remportée 3 fois par les États unis et 1 fois par l’Allemagne.

     

    Sont-elles aussi médiatisés l’une que l’autre?

    Les médias jouent un rôle très important dans le développement d’un sport. Tous les types de médias et plus précisément la TV sont indispensables pour qu’un sport soit reconnu. Les sports doivent donc augmenter au maximum leur part d’audience afin d’améliorer leur notoriété.

    Or la médiatisation du football féminin est très faible en France (environ 7% des retransmissions sportives à la télé donc 95% des chaînes payantes). Les choses changent, différentes chaînes ont acheté les matchs, ce qui permet donc une hausse de la médiatisation mais le progrès reste timide.

    Les joueuses de football sont elles aussi bien payées que les joueurs de football?

    Ce n’est pas une surprise mais les footballeuses gagnent moins que leurs collègues les footballeurs masculins.

    Par exemple les meilleurs éléments du championnat de France gagnent autour de 15.000€ brut par mois, pour les joueuses de l’olympique Lyonnais ou du Paris saint germain ou même encore celles de Montpellier.

     Mais le salaire moyen pour une joueuse de football professionnelle oscille est compris entre 1.500 et 3.000€. Les joueuses qui participent a la sélection de l’équipe de France ont une prime (15.000€ pour une coupe du monde)

     Pour comparer un joueur de football en Ligue 1 a un salaire moyen de 75.000€ brut par mois et une prime lorsqu’il participe à la sélection de l’équipe de France . Par exemple les joueurs qui ont gagné la coupe du monde 2018 ont eu une prime de 32.5 millions d’euros.

    Et pour terminer la joueuse la mieux payée du monde gagnait en 2016 346.000€ par an, et le joueur le mieux payé, lui gagnait en 2016 31 millions d’euros par an.

    En conclusion les joueurs et les joueuses de football professionnels ne sont pas égaux. La coupe du monde de football masculine fut créée bien plus tôt que la féminine. La coupe du monde de football masculine est bien plus médiatisée que la féminine. Les hommes gagnent plus que les femmes.

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Le groupe Bayer-Monsanto, lourdement sanctionné par la justice américaine cette semaine, a également chuté en bourse à l'annonce de cette sanction. Retour sur une fusion controversée. 

    Fusion Bayer-Monsanto, de quoi s'agit-il ? 

    En 2018, l'entreprise Bayer, leader allemand et mondial dans le domaine pharmaceutique, a fait l'acquisition pour 63 milliards de dollars de l'entreprise américaine Monsanto qui dominait alors le marché des semences et des pesticides. Monsanto produisait notamment le fameux herbicide Roundup, énormément critiqué dans le débat public puisqu'il contient du glyphosate soupçonné d'être cancérigène. 

    Quels sont les risques économiques  ?

    Les risques économiques sont clairs : la fusion de ces deux grands groupes nuit à la concurrence. Le marché mondial des semences (graines de blé, de maïs, de soja...) et des pesticides est orchestré par un oligopole composé de quelques groupes (Sinochem et ChemChina en Asie, Dow et Dupont en Australie et en Amérique). Or, un oligopole si restreint risque de conduire à une hausse des prix des produits, que subiraient les consommateurs, et notamment les agriculteurs qui utilisent ces produits. D'autant plus que les produits vendus par ces groupes sont complémentaires : les semences vendues par Monsanto requièrent les pesticides de la même marque pour être efficaces. La Commission européenne, qui est l'institution garante de la concurrence au sein de l'Union Européenne, a néanmoins autorisé cette fusion en mars 2018, en contrepartie de la cession d'actifs du groupe Bayer-Monsanto, à hauteur de 6 milliards d'euros. 

    Et les risques sanitaires ? 

    Concernant les problèmes sanitaires, ils sont à trouver dans les composants des pesticides, dangereux pour la santé. Ainsi, mercredi dernier, le groupe Bayer-Monsanto a été contraint de verser 80.3 millions de dollars à un plaignant américain atteint d'un cancer, pour cause de manque d'informations sur les risques liés à l'utilisation du produit Roundup. Il est difficile de mesurer le lien direct entre l'utilisation de l'herbicide et la probabilité de développer un cancer, mais les cas recensés se multiplient. 

    Suite à cette affaire, le cours de Bayer sur les marchés financiers s'est effondré à son plus bas niveau depuis 2012. On remarque bien ici au passage la réactivité instantanée des marchés à l'affaiblissement de l'image de l'entreprise par une affaire judiciaire.

     

    *Lexique

    Oligopole = situation de marché composée de quelques offreurs pour une multitude de demandeurs. 


    votre commentaire
  • En 1894, Pierre de Coubertin refonde les jeux Olympiques pour célébrer la virilité des hommes, mais où sont les femmes !? C’est seulement en 1900 qu’elles sont admises aux épreuves, cependant elles ne sont pas encore totalement acceptées, les femmes sont exclues des sports far de l’athlétisme, «compatibles avec leur féminité et leur fragilité» elles n’avaient accès que au tennis, à la voile, au croquet, à l’équitation et au patinage artistique. Nous allons donc voir comment ces femmes ont pu s’imposer dan le sport.

     

    Qui sont-elles ?

    Les premières femmes ayant remportées une médaille aux Jeux olympiques sont Charlotte Reinagle  Cooper qui était une joueuse de tennis britannique, elle remporta le simple dames des Jeux olympiques de Paris et devient historiquement la première femme à obtenir une médaille d’or olympique dans une épreuve individuelle. Il y a également Margaret Ives Abbott qui détient le même statut que Charlotte Cooper, qui elle était une golfeuse américaine ayant participé et remporté la médaille d'or en golf aux Jeux olympiques de 1900.

     

    Les impacts et les conséquences

     

    Grâce à ces premières participations de femmes, leur nombre aux JO a nettement augmenté, en 1900 il y avait 975 athlètes dont 22 femmes alors que en 2008 il y avait 4 746 sur 11 028 athlètes. Mais les JO, à l’époque, étaient si peu mis en valeur que cela n’a pas causé beaucoup de réactions de la part de la population.

     Ethan, Dwayne et Mathis.

     

     


    1 commentaire
  • Les hommes et les femmes sont inégaux lors des entretiens d’embauche et ce sont les femmes qui subissent le plus ces inégalités. 

    L’inégalité hommes/femmes se fait ressentir lors des entretiens d’embauche car les hommes sont réputés pour être physiquement plus résistants que les femmes. Les patrons sont plus méfiants lorsqu’ils embauchent une femme car le « risque » qu’elle tombe enceinte ne va pas dans l’intérêt de leur entreprise. Si une femme a déjà des enfants, l’employeur ne perd pas de vue qu’ils peuvent occasionner des empêchements de dernière minute, s’ils tombent malade par exemple.

    Le témoignage de Véronique Préaux-Cobti, présidente de l’association Grandes Ecoles au féminin, permet d’illustrer ceci : "Les femmes et les études le disent hélas massivement : la maternité est encore vécue comme un frein dans la carrière. En 2005, dans une enquête, l'association que je préside (qui regroupe 8 des plus grandes écoles françaises) a révélé que, pour 55 % des répondantes, avoir des enfants ou être en âge d'en faire était perçu comme un handicap par l'employeur. Le problème, c'est que la carrière se joue entre 28 et 35 ans, à l'âge où les femmes deviennent mères aujourd'hui."

    Une récente enquête a aussi prouvé que beaucoup de patrons considéraient que les femmes étaient « naturellement » moins compétentes que les hommes pour certaines tâches, et ne pouvaient donc pas occuper les mêmes postes. Les statistiques montrent que les femmes sont préférées dans les métiers de l’éducation et des soins car elles sont considérées comme étant plus douces et plus patientes. Elles représentent 68,3%  du personnel de l’Education Nationale.

    Ainsi, lors d’un entretien d’embauche, une femme est premièrement jugée sur son physique, qui est le 2e facteur de discrimination le plus cité, après l’âge, comme par exemples les métiers comme esthéticienne, vendeuse en magasin. 

    Pour conclure, on constate des inégalités entre les hommes et les femmes  dans le milieu professionnel, surtout causées par la discrimination sexuelle.

     

    Lelya. B

    Lucie. G


    votre commentaire
  •           L’association « Ni putes Ni soumises » est une association dont le nom peut être
              choquant mais qui a le mérite de rester gravé dans nos esprits.
              A la tête de cette association une femme engagée, Stéphanie Rameau.
             « Ni putes, parce que les garçons pensent trop souvent : “Toutes des putes sauf ma mère.”
             “Ni soumises”, pour tous ceux qui croient que ce qui se passe dans les quartiers arrive parce
              que les filles le veulent bien. »


            1* Quelle est son histoire ?


                L’association «ni pute ni soumise» naît le 4 Octobre 2002 suite à un scandale qui a eu lieu à Vitrysur-
                Seine.
                En effet une jeune femme de 17 ans meurt brûlée vive dans le local poubelle de son immeuble .
                L’auteur de ce crime est son ex petit ami de 19 ans ayant agis par dépit amoureux.
                Se révoltant contre cet acte horrible les habitants de Vitry-sur-Seine descendent dans la rue et
                manifestent pour dénoncer ce drame.
                Depuis ce jour, l’association ne cesse de se battre pour améliorer la condition de la femme.*


            2* En quoi consiste ce mouvement ?et dans quel but ?


               Le mouvement milite pour le droit des femmes et soutient leurs libertés. Avec différents mode d’
               actions. (voir ci dessous)
               Ce mouvement vient en aide aux personnes maltraitées et leur permet de trouver un soutien moral.
               Chaque personne ayant subi des violences morales ou physiques peuvent partager leurs
               mésaventures et ensuite bénéficier d’ aides psychologiques, civiles, judiciaires, financières …


            3* Leur mode d’action ?

    •  « Ni pute ni soumise » aide de plusieurs manières différentes les femmes dans leurs combats : une
      plateforme d’accueil gratuite et permanente est disponible sur leur site et permet aux victimes de
      violence conjugale physique et de violence morale de se confier et d’être conseillées sur l’attitude à
      adopter. Grâce à un suivi personnalisé les femmes peuvent être assistées sur trois pôles différents :
      – le pôle juridique, composé de juristes pour aider les femmes dans leurs démarches juridiques, le
      plus souvent, pour porte plainte.
      – le pôle social composé d’assistantes sociales qui aident essentiellement les victimes à trouver un
      logement et à se réinsérer dans la vie active (trouver du travail, scolariser les enfants…)
      – le pôle psychologique composé de psychologues professionnels pour les victimes qui ont besoin
      d’un suivi. L’accompagnement consiste ainsi à favoriser l’intégrité des femmes, leur
      épanouissement et l’élaboration d’un projet d’insertion.
    •  Les victimes sont suivies du début à la fin dans leurs démarches. Elles seules peuvent décider de
      ne plus être suivies par NPNS quand elle le souhaite.
    •  L’ association permet également l’organisation de manifestations actives et engagées.
    •  Enfin leur dernière action est de dénoncer les agissements de la «Ligue du LOL»
      (cyberharcèlement) et de soutenir ses victimes.


    L’association NPNS donne le pouvoir à certaines femmes
    d’oser agir, dénoncer, manifester…
    Ce mouvement est un mouvement féministe,
    qui nous l’espérons fera avancer la cause des femmes.

    Coordonnées :
    +33 6 89 73 52 91
    80, rue de Paris 93100 Montreuil
    contactnpns@gmail.com

     

    Résultat de recherche d'images pour "PHOTO MANIF NI PUTE NI SOUMISE"

                                                                                        

     

      Par Adèle Lemancel, Enora Maranzana, Alexane Pichon

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires